Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

La perte de l'innocence (Dans l'ombre)

Avant la deuxième guerre mondiale, l'Islande était une contrée isolée ayant peu de contacts avec le monde extérieur. L'installation (on peut même parler d'occupation) des troupes britanniques puis américaines a fait l'effet d'une perte d'innocence qui a changé le pays et l'a fait entrer dans une nouvelle ère. Indridason a déjà évoqué cette période mais avec sa trilogie de l'ombre, il semble décidé à aller plus loin et à décrire cette époque sous toutes les coutures, sans quitter pour autant son genre favori. Dans l'ombre est donc le premier volet de ce triptyque, avec un déclenchement classique : l'assassinat d'un voyageur de commerce plutôt falot et sans histoires. Commence l'enquête menée conjointement par un islandais et un compatriote de "l'ouest", soit né et élevé au Canada mais parlant couramment la langue. Un duo souvent séparé pour interroger suspects ou témoins du passé du défunt et qui, il faut bien le dire, fonctionne mécaniquement sans le charisme bourru et mélancolique de notre cher Erlendur, dont les lecteurs fervents d'Indridason devront hélas faire le deuil. Malgré des rebondissements fréquents et l'ouverture de pistes qui n'aboutissent pas toujours, le cheminement est assez laborieux et les dialogues, en particulier, manquent quelque peu d'éclat. De toutes manières, ce qui semble intéresser l'auteur est la description de l'Islande d'alors, soit la cohabitation avec les "envahisseurs" britanniques et américains ainsi que les menaces, plus ou moins avérées, d'espionnage de la part des nazis. Lesquels d'ailleurs, Indridason fait bien de le rappeler, étaient des lecteurs des sagas vikings et considéraient pour certains que les islandais étaient issus de la race la plus pure qui soit. Cette partie du livre est tout à fait passionnante et vaut à elle seule le détour car du point de vue "polarisant", il est tout de même largement inférieur au niveau moyen des livres précédents du romancier islandais. Ce qui n'empêchera d'attendre d'ores et déjà le deuxième opus de cette série "ombrageuse."

 

114752775.jpg

L'auteur :

1_indridason-arnaldur.jpeg

 

Arnaldur Indridason est né le 28 janvier 1961 à Reyjkjavik. Il a publié 14 enquêtes du commissaire Erlendur Sveinsson et 5 autres polars.

 

 



29/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres